Une pompe à chaleur, c'est quoi?

Une pompe à chaleur est un dispositif permettant de capter la chaleur naturelle présente dans notre environnement (le sol, l’eau ou l’air) et de la restituer ailleurs afin de fournir un système de chauffage. Pas besoin d’avoir un Doctorat en physique pour savoir que la chaleur ne peut se déplacer d’une zone froide vers une zone chaude. Lorsqu’on place une bouteille d’eau qui vient du frigo dans une pièce à 30 degrés, l’eau contenue dans la bouteille va se réchauffer petit à petit, tandis que la température de la pièce va diminuer (de manière infime, vu la différence de proportion entre la bouteille et la pièce), jusqu’à ce que l’air et l’eau aient la même température.


La pompe à chaleur permet d’inverser le processus. Comme son nom l’indique, elle va extraire la chaleur d’une autre zone, même si elle est plus froide ! Evidemment, moins cette zone est froide, mieux c’est… Cela veut également dire que contrairement aux idées reçues, une pompe à chaleur consomme de l’énergie. On confond souvent pompe à chaleur avec les systèmes de chauffage géothermique captant la chaleur à grande profondeur (la chaleur augmentant plus on se rapproche du centre de la terre). L’énergie consommée par une pompe à chaleur est nécessaire afin d’inverser le flux naturel de la transmission de la chaleur (la chaleur circulant de la zone la plus chaude vers la zone la plus froide). Cependant, cette énergie est beaucoup plus rentable que pour un système classique : pour une unité d’énergie consommée, la pompe à chaleur en restitue davantage, allant du double pour les moins performantes, jusqu’au quintuple ! Un chauffage traditionnel ayant toujours des pertes, ce rapport n’est même pas de 1. Une pompe à chaleur est donc un choix économique et écologique : elle consomme de 2 à 5 fois moins d’énergie qu’un système de chauffage traditionnel.

Autre avantage, certains modèles peuvent également fonctionner dans le sens inverse afin de climatiser une pièce en été.